Crématoire II de Birkenau

14,00 65,00 

Photographie libre de droit du camp de concentration et de mise à mort d’Auschwitz-Birkenau. Officiellement mis en service le 31 mars 1943, le crématoire II de Birkenau fonctionna jusqu’en mai 1943. Son utilisation intensive avait engendrée de sérieux dégâts, nécessitant des réparations. Sa funeste activité repris alors au début du mois de septembre jusqu’en novembre 1944. Le 20 janvier 1945, au moment de l’évacuation du camp, les SS dynamitèrent les crématoires II et III dans l’objectif de faire disparaître les traces de leurs crimes. Il ne reste aujourd’hui que les ruines de ces deux édifices.

Les crématoires II et III ont été conçus pour une véritable industrialisation du crime. Les déportés descendaient un escalier, menant à la salle de déshabillage, puis étaient dirigés dans la chambre à gaz pour y être gazés. Les corps des victimes étaient ensuite transporté par un monte-charge, du sous-sol jusqu’au rez-de-chaussée, où étaient installés les fours crématoires. Les cendres humaines étaient ensuite déversées dans l’étang situé juste à proximité.

Contenu sensible : Merci de lire attentivement ces informations complémentaires avant toute commande et utilisation de cette image en cliquant sur ce lien.

Ressources utiles : Pour situer le lieu de cette photographie en complément de sa description, ouvrez le plan interactif de camp de concentration d’Auschwitz II Birkenau en suivant ce lien. Pour en savoir plus sur l’histoire du camp d’Auschwitz, lisez notre web-documentaire en suivant ce lien.

L'image présentée sur cette page produit a été volontairement dégradée pour des raisons techniques. Elle ne reflète pas la qualité réelle du produit acheté puis téléchargé.

Caractéristiques de l'image téléchargée :

  • Dimensions en pixels : 6048 x 4024
  • Type du fichier : JPEG
  • Poids du fichier : 22,6 Mo
  • Date et lieu de la prise de vue : 16/04/22 - Musée national Auschwitz-Birkenau - Oświęcim - Pologne
  • Crédit d'image : Matthieu MUGNERET - SARL Fortitude Studio

Informations complémentaires

Choix de la licence

Licence Numérique, Licence Editoriale, Licence commerciale

Pin It on Pinterest